What would Google do?

En Juillet 2009, Jeff Jarvis publiait son livre « What would Google do? ». L’auteur nous propose dans ce bouquin, que je n’ai pas encore lu, de regarder le monde avec les yeux des Googlers. « Que ferait Google à votre place » annonce le sous-titre en Français. Un exercice intéressant a priori qui permet d’envisager ce que mettrait en place la firme de Mountain View si elle se chargeait de problématiques liées à l’éducation, au transport, à la restauration, etc. Intéressant, mais…

Boris Schapira regrette par exemple sur son blog que « Jarvis est élogieux en tout point, ne prends pas de recul. Il n’a aucun doute sur l’utilisation à bon escient de la puissance qui réside désormais aux mains de Google ».

Trouvant le débat intéressant, j’ai eu envie de profiter de ce billet pour prendre l’auteur au mot et imaginer ce que Google aurait fait s’ils étaient…La Poste. La réponse en image d’après une analogie avec Gmail :

Schema fonctionnement

2 enveloppes

Courrier bureau

Sans tomber dans une critique facile au vu du résultat, je suis quand même obligé d’avouer que cela provoque quelque chose d’assez désagréable et soulève quelques questions en vrac: Jusqu’où est-on prêt à aller pour la gratuité d’un service ou d’un bien? La vie privée existe-elle encore? Y-a-t-il d’autres modèles économiques possibles pour le numérique? Si l’idée m’est désagréable, pourquoi n’ai-je pas encore changé de messagerie(!)? Etc. Etc. Etc.

Publicités

3 réflexions sur “What would Google do?

  1. Hello
    le bouquin est super effectivement. je crois (dans mon souvenir) qu’il visait surtout à montrer comment il est bon de revisiter vraiment ses business models, en acceptant la « casse » que cela peut provoquer dans nos habitudes.
    sur ton exemple de la poste (super illustration en tout cas), une des questions est : si je peux éviter d’affranchir ma lettre avec ce service est-ce que je vais l’utiliser…? Pour le coup, c’est vrai que ton exemple est intéressant car la question de la confidentialité est posée de manière plus directe avec l’enveloppe « fermée », ouverte par l’opérateur. On a moins de réticences avec les mails, alors que c’est la même en couleur. Tout se passe dans la confiance : je fais confiance à Google pour ne pas utiliser ce que leurs algo scannent dans mes mails pour autre chose que de la pub. Facile d’imaginer une dérive, effectivement. Et chapeau à Google pour avoir su créer une telle confiance.

    1. C’est tout à fait le sentiment que j’ai eu: « Ouah, quelle confiance nous accordons à Google!! ». La problématique mérite d’être soulevée, notamment au vu de l’importance de la notion de « confiance » dans le projet de développement de la Poste (voir: http://business.lesechos.fr/directions-generales/strategie/0203008745162-services-a-domicile-la-poste-mise-sur-le-facteur-confiance-9080.php). Quand l’élève dépasse le maître?
      D’un point de vue des consommateurs et citoyens que nous sommes, nous pouvons effectivement nous interroger sur cet écart de traitement entre la « confiance numérique » et la « confiance physique »…A suivre!

  2. Hello,
    J’ajoute, en plus de la confiance, la pertinence de ce que Google « push » vers moi.
    La performance de leur algorithme rend les résultats très intéressants (sachant que cela se base aussi sur mon historique de navigation). Ainsi Google peut m’aider à faire certains choix ou me suggérer certains biens ou services à consommer de manière efficace.
    Le consommateur et citoyen que je suis se satisfait dans cette approche de la publicité, en opposition avec ce que je regarde à la télé à la moitié du film ou avec ce que je reçois dans ma boite au lettre physique.

    PS: il serait tout à fait légitime, Matthieu, que tu me considère comme n’étant pas très objectif sur Google 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s